A partir du 1er juillet 2021, le congé paternité passera de 14 jours à 28 jours, dont 7 jours de congés obligatoires pour le deuxième parent. Une première en France, puisque depuis sa création en 2002, le congé paternité n'avait jamais été allongé.

Mais quels enjeux se cachent derrière cette nouvelle loi ? Egalité entre les femmes et les hommes, prise en compte des couples homosexuels, conciliation des temps de vie, dialogue avec les partenaires sociaux, impact sur les petites structures…

Retrouvez les réponses à ces questions dans le FAQ, suite aux interventions de :

  • Sophie Misiraca, Avocate au Barreau de Paris
  • Isabelle Rogez, Chargée de Mission à l’Aract IDF

Accéder au replay