Pourquoi et comment agir ?

La volonté d’engager une démarche en faveur du management de la diversité vise principalement trois objectifs.

Sur ces trois points, et sur de nombreux autres, l’AFMD accompagne les organisations adhérentes.

Lutter contre le risque discriminatoire

Premièrement, le management de la diversité est né de la volonté des organisations de prémunir leur collectif de travail contre tout risque de discrimination. D’abord, parce qu’un·e salarié·e qui vit une situation discriminatoire est en souffrance ; ensuite, parce qu’il ou elle risque de se retourner contre l’organisation pour mettre un terme à cette situation. Or, le risque juridique constitue à la fois un risque financier et un risque d’image, contre lesquels l’organisation peut souhaiter se prémunir.

Attirer et fidéliser son collectif de travail

Deuxièmement, les tendances démographiques actuelles incitent chaque organisation à s’interroger sur la meilleure façon à la fois d’attirer les « talents » et de les fidéliser. Alors que la marque employeur est de plus en plus entre les mains des salarié·e·s, des candidat·e·s, des prestataires et des client·e·s via les réseaux sociaux, les employeurs gagnent à démontrer leur respect des droits des salarié·e·s, mais aussi l’attention qu’ils portent à leurs conditions de travail.

Créer les conditions de la performance globale

Troisièmement, s’il n’est pas possible de démontrer un lien causal direct entre le management de la diversité et la performance économique, il est en revanche indéniable que les risques psychosociaux constituent un fléau pour les collectifs de travail. Le fait de promouvoir l’égalité et le respect de chacun·e, de mettre en place un management vertueux et de favoriser l’adhésion à des valeurs signifiantes installe les conditions fondamentales pour une meilleure performance globale.