AFMD x Initiative #StOpE

En 2018, Accor, EY et L’Oréal ont créé l’initiative interentreprises "Stop au Sexisme "Ordinaire" en Entreprise" afin de partager et promouvoir les bonnes pratiques sur ce sujet. Depuis sa création, 151 organisations ont rejoint l’initiative #StOpE. Placée sous le Haut Patronage d’Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, les organisations signataires s’engagent à faire reculer durablement le sexisme dit ordinaire en déployant au fil de l’eau les actions de huit engagements prioritaires.
 
Depuis le 11 janvier 2021, l'AFMD a le plaisir d’animer et coordonner l'initiative #StOpE : trois réunions sur les actions menées et un événement d’intégration des nouveaux signataires ont lieu chaque année.  


L'objectif 

L'initiative #StOpE a pour objet de mutualiser les énergies afin de lutter contre le sexisme ordinaire en entreprise et d'essaimer les bonnes pratiques sur ce sujet. L’initiative #StOpE définit huit actions prioritaires pour agir contre le sexisme;  les organisations signataires s’engagent à mettre en place au minimum une action par an au sein de leur organisation.  

Découvrir le livret de présentation

    Le collectif au quotidien 

    • Trois réunions trimestrielles (2h) ont lieu et permettent aux signataires d'échanger sur les actions menées, sur les outils mis en place etc. En mars, juin et octobre. 
    • Un dossier de partage des ressources
    • Des possibilités d'actions communes avec d'autres signataires

    Rejoindre l'initiative via la signature de l'acte d'engagement : 

    • Elle a lieu une fois par an le 25 janvier, journée nationale contre le sexisme. Elle permet d'intégrer tous les nouveaux signataires sur une même session ; 
    • La signature n'implique aucune contrepartie financière ;
    • Cette signature est un acte formalisant l'engagement de l'entreprise, nous demandons donc que ce soit le ou la présidente, le ou la DG ou un ou une membre du Comex qui le signe.

    Pour toutes questions liées à l’initiative #StOpE, une seule adresse : stopeausexisme@afmd.fr 

    Merci à tous les signataires !

    Logos des 151 signataires


    Le saviez-vous ?

    A partir du 31 mars 2022, afin de respecter les obligations de santé et de sécurité à l’égard des collaborateurs et collaboratrices, l’employeur devra ainsi accorder une plus grande importance et une meilleure visibilité à la lutte contre les agissements sexistes, à la fois dans les relations individuelles et également dans les dynamiques collectives de groupe. Le sexisme répété ou systémique étant désormais un risque pour la santé au travail au même niveau que le harcèlement sexuel, l’employeur devra adapter sa politique de prévention et sa procédure de traitement en conséquence.

     

    Actualités

    • En mars 2021, 17 organisations de #StOpE ont lancé le premier baromètre (64 000 répondants) destiné à évaluer l’ampleur du sexisme au travail et son impact sur le bien-être au quotidien et la carrière. Le constat de cette étude : pour plus de 8 femmes sur 10, le sexisme est une réalité Lire l'article
    • Le 25 janvier 2022, un nouveau cap passé lors de la cérémonie annuelle : 37 nouvelles entreprises, grandes écoles et organisations et, pour la première fois, deux Ministères, rejoignent #StOpE. Lire l'article