AFMD

A la une !

Du contrat de génération au management intergénérationnel : l’AFMD sur le pont !

Alors que le Parlement vient tout juste d’adopter le projet de loi portant création du contrat de génération le 14 février dernier, l’AFMD a organisé le vendredi 22 février 2013 un atelier d’échanges intitulé « du contrat de génération au management intergénérationnel ». Retour donc sur deux temps forts de la vie de l’AFMD. 

De l’élaboration au Parlement…

L’AFMD a été particulièrement présente dans le cadre du débat parlementaire sur un texte qui, selon le gouvernement, répond à deux défis du marché du travail : d’une part, l’embauche de jeunes en CDI pour accéder à un emploi stable et d’autre part, le maintien dans l’emploi des salariés seniors qui voient leur taux de chômage augmenter et se voient parfois pousser hors de l’entreprise à quelques années de la retraite.

En cela, le contrat de génération propose un changement de regard. Selon ses concepteurs, il vise à rassembler les générations au lieu de les opposer et à favoriser la transmission des compétences, enjeu considérable pour la compétitivité des entreprises.

Ce dispositif devra s’adapter à la situation de chaque entreprise en faisant une large place au dialogue social dans sa mise en œuvre. Des modalités adaptées à la taille des entreprises sont ainsi prévues par le texte.

Au final, le texte voté par le Parlement reprend trois propositions formulées par l’AFMD et défendues auprès des parlementaires.

La première concerne l’obligation de prévoir dans l’accord collectif des objectifs de lutte contre les discriminations à l’embauche, mais également durant le déroulement de carrière. La deuxième porte sur la mise en place d’une clause de revoyure pour redéfinir les bornes d’âge d’entrée et de sortie en fonction de l’âge moyen d’entrée sur le marché du travail et de l’âge de départ à la retraite. Enfin, la troisième porte sur l’éligibilité à l’aide pour l’embauche d’un senior.

…à la mise en œuvre dans les entreprises

A peine la loi votée, l’AFMD est déjà mobilisée pour faciliter son appropriation et sa mise en œuvre par les entreprises avec le lancement d’un atelier d’échanges dédié, le 22 février chez Veolia Environnement.

La première séance de cet atelier a permis de revenir sur la genèse du contrat de génération et sur les enjeux qu’il pose en termes de management des ressources humaines, de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, de dialogue social et de compétitive pour l’entreprise.

Cette séance a connu un véritable succès avec près de 50 participants, en présence de Maître Haïba Ouaissi, avocat associé au sein du cabinet Cassius Partners et maître de conférences en droit social, de William Seemuller et d’Olivier Carlat, respectivement directeur diversité et directeur en charge des relations sociales chez Veolia Environnement, de Guillaume Huyez, sociologue et chercheur associé au GEPECS, université Paris Descartes et de Sandra Desmettre, conseillère technique chargée de l’insertion dans l’emploi, de l’emploi des jeunes et des seniors au cabinet de Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.