AFMD

L’AFMD se mobilise pour transformer le bilan social des entreprises en bilan humain

L’AFMD a formulé 10 propositions pour les diversités qui ont été transmises aux candidats à l’élection présidentielle. Pour l’AFMD, les diversités ne sont pas un « problème » mais une solution pour sortir de la crise. La lutte contre les discriminations et la promotion des diversités doivent donc être replacées au centre de la réflexion et rester au cœur de l’action publique pour lutter contre le chômage.

Les propositions de l’AFMD visent à améliorer la gouvernance des enjeux liés aux diversités, à renforcer la prévention en matière de lutte contre les discriminations, à favoriser l’insertion des personnes en difficultés et à améliorer le reporting des entreprises dans un objectif de transparence et de clarté.

L’AFMD suggère notamment de créer un Secrétariat d’Etat en charge de toutes les diversités (origine, handicap, genre, âge…) rattaché au Premier ministre. A charge pour lui de coordonner l’action gouvernementale et d’impulser une politique ambitieuse et mobilisatrice pour lutter contre les discriminations et promouvoir les diversités, notamment en milieu professionnel. 

L’AFMD souhaite, par ailleurs, généraliser dès la maternelle les actions de prévention. Il s’agit de lutter contre les stéréotypes qui se développent très tôt dans la tête des enfants. L’AFMD souhaite également « institutionnaliser » un dialogue permanent autour du Défenseur des Droits, entre les entreprises et les partenaires sociaux. 

Surtout, au moment où le monde traverse une crise majeure, l’AFMD estime nécessaire de dépasser l’approche purement comptable et financière du reporting des entreprises pour privilégier une approche plus qualitative axée sur l’humain. Dans ce cadre, l’AFMD souhaite transformer le bilan social des entreprises en un véritable bilan humain. Afin de favoriser les comparaisons entre les entreprises, l’AFMD suggère que ce bilan soit, à terme, l’unique outil de reporting des entreprises incluant en son sein un rapport des actions menées en faveur des diversités. 

Télécharger les "10 propositions pour les diversités" de l’AFMD

 

François Hollande répond à l’AFMD

« J’ai bien reçu votre courrier. Vous le savez, l’égalité est au cœur de mon projet. La lutte contre les discriminations sera donc logiquement une de mes grandes préoccupations. Il conviendra tout d’abord de développer des outils pour lutter contrer les discriminations dans la fonction publique, car l’Etat doit être exemplaire. En ce sens, j’ouvrirai le droit d’ester en justice devant les juridictions administratives pour les associations de lutte contre les discriminations, afin de protéger les agents plaignants.

Mais la lutte contre les discriminations ne concerne pas uniquement le secteur public. Nous devons mettre en place de nouveaux outils pour combattre les discriminations dans le secteur privé. Il est possible d’influencer efficacement la politique des entreprises par l’intermédiaire de la commande publique. Les organisations syndicales ont aussi un rôle à jouer au moment des discussions sur le bilan social qui devra mentionner les efforts faits pour lutter contre les discriminations. Enfin, que les entreprises rendent des comptes en matière de lutte contre les discriminations, voilà une première étape à laquelle je ne peux que souscrire. »

Voir le courrier de François Hollande

 

Rencontres avec les équipes de campagne des candidats

 


Rencontre avec George Pau-Langevin, Députée de Paris, membre de l’équipe de campagne de François Hollande.

 

Rencontre avec Fadila Mehal, Vice-présidente du Modem, membre du conseil stratégique pour la campagne présidentielle de François Bayrou.

 

Publication d’un décret RSE

Le décret n°2012-557 du 24 avril 2012 relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale vient d’être publié au Journal Officiel. Ce texte est pris pour application de la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 portant "engagement national pour l’environnement".

La lutte contre les discriminations, l’égalité entre les femmes et les hommes, l’emploi et l’insertion des personnes handicapées doivent désormais faire l’objet d’un reporting de la part des entreprises au titre des informations sociales du rapport RSE. L’AFMD a contribué à cette avancée, d’abord en se mobilisant pour l’inscription dans la loi de l’obligation de prévoir un bilan des actions menées en matière de lutte contre les discriminations et de promotion des diversités dans le rapport RSE, puis en faveur de la publication du décret d’application. Ce texte permet d’inscrire le reporting dans un cadre plus large dans le droit fil des propositions de l’AFMD (CF : Les 10 propositions pour les diversités »).

Toutefois, il est à noter que ce décret fait l’objet d’un recours devant le Conseil d’Etat par le Forum Citoyen pour la Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

Télécharger le décret n°2012-557 du 24 avril 2012 relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale.